top of page

135 euros pour une nouvelle contravention à la conduite...

Signalé par La Dépêche du Midi et Midi Libre, ces derniers jours, ce nouveau panneautage est visible dans certaines villes et surtout sur certaines autoroutes, notamment en mode panneau lumineux. Cela nous permet d'évoquer le covoiturage.

Mis en place pour la première fois en septembre 2020 sur l'autoroute A48 entre Grenoble et Lyon puis sur les M6 et M7 lyonnaises en décembre 2020, ce nouveau panneau routier signifie que la voie de gauche devient réservée au covoiturage.

Le covoiturage correspond à au moins deux personnes dans une voiture. Les taxis peuvent également emprunter la voie de gauche ainsi que certains bus et les véhicules possédant la vignette Crit'Air 0. Le site https://area-covoiturage.com/ précise également que la vitesse maximale autorisée est alors de 50 km/h sur l'ensemble des voies. L'activation de ce panneau se fait lorsque le trafic est dense.

Le but affiché est légitime, celui de réduire l'impact de la circulation sur l'environnement, de lutter contre le phénomène de congestion des villes, de limiter le coût de nos mobilités et de promouvoir les alternatives à la voiture individuelle.

Après une période de prévention, les amendes commencent à tomber depuis janvier 2021. 135 euros si vous ne respectez pas les règles ! Un radar spécifique piloté par une intelligence artificielle détecte le nombre de personnes dans un véhicule et envoie une contravention si les règles ne sont pas respectées.

Au delà de ces voies réservées, beaucoup de jeunes conducteurs, notamment étudiants, sont des fervents adeptes de BlaBlaCar, cette astucieuse plateforme leader mondial du covoiturage. Financièrement, le procédé est intéressant tant pour les finances du conducteur, pour la planète que pour l'entreprise innovante qui l'a créée. Il est de plus très bien sécurisé et assez rassurant pour les familles des jeunes transportés. Il remplace certains axes ferroviaires où l'offre est rare, inadaptée, couteuse voire, au pire, inexistante.


Pour un usage de covoiturage professionnel, dans le cadre de la venue à son travail, il suffit de vérifier les importants remplissages des aires de l'agglomération du Grand Périgueux en lien avec son agence Périmouv’, pour se rendre compte de l'intérêt de nombreus usagers.


De plus il est expérimenté des lignes de covoiturage pour des trajets quotidiens grâce au site https://illicov.fr/jeparticipe.html qui permet de recueillir vos avis et vos souhaits. Ce sont des lignes de covoiturage avec des arrêts définis. Les conducteurs empruntent la ligne pour prendre puis déposer des passagers aux arrêts.

Les avantages du covoiturage illicov:

Vous êtes conducteur

  • Vous êtes indemnisés pour chaque passager transporté et vous pouvez même toucher des bonus

  • Illicov crédite directement votre cagnotte

  • Vous n’êtes plus seul en voiture.

Vous êtes passager

  • Des départs sont garantis aux heures de pointe

  • Vous faites des économies en laissant votre voiture au garage.

  • Pour plus de sérénité, vous pouvez choisir un horaire à un départ garanti

Mais si vous faites un micro-trottoir dans votre rue, sur l'utilité d'un tel système de voix réservée, incitatif et donc forcément aussi punitif comme ce sera le cas avec ces nouvelles infractions, les jeunes utilisateurs vous dirons: "Et les gars, faites plutôt des trains moins chers, qui arrivent à l'heure et des bus plus fréquents et gratuits!". Cela mérite réflexion, non?

Comments


bottom of page