top of page

Bientôt des radars thermiques ?

Notre monde est fou, pour un gain environnemental minime, combien coute tout cela en recherche, conception, achat, mise en place, entretien annuel, législation, traitement des contraventions? Dans quelle société voulons nous vivre? Où sont les priorités et les ordres de grandeur?


Pour faire suite à notre post du 14 aout sur les voies réservées au covoiturage, des petits malins, américains forcément, car le système existe déjà depuis plusieurs années outre-Atlantique, ont inventé une nouvelle parade...


https://www.michelcadet.fr/post/135-euros-pour-une-nouvelle-contravention-%C3%A0-la-conduite


Révélé en France par le magazine Auto Plus, aux États-Unis, la police arrête de plus en plus de conducteurs déguisant de vulgaires mannequins afin de les installer dans leurs véhicules. La raison est simple, pouvoir emprunter les voies réservées au covoiturage.

Tous les moyens sont bons pour essayer de gagner du temps...

Depuis quelques temps maintenant, des voies réservées au covoiturage ont fait leurs apparitions aux États-Unis. Ces dernières ont été installées pour favoriser la pratique et pour désengorger le trafic. Sans oublier l’aspect écologique pour faire du bien à la planète en diminuant le nombre de véhicules sur les routes.


Mais en France, on a un coup d'avance…, où dit autrement, le retard de quelques années que nous avons systématiquement avec le mode de vie américain permet parfois d'anticiper!

Voyez plutôt cette nouveauté!

Des radars thermiques devraient faire leur apparition sur les routes françaises d’ici quelques mois. C’est une nouvelle génération de radar vouée à détecter des infractions dont on ne parlait pas hier.

Le nouveau radar thermique détectera les voitures sur les voies dédiées au covoiturage et aussi les motos qui transportent un passager. Des agents de l'administration sont salariés pour penser de nouveaux concepts et élaborer les représailles qui vont avec pour corriger les déviances inévitables.


Tout cela avec nos impôts, ceux des 18 millions seulement de foyers fiscaux... moins d'un ménage sur deux! L’impôt sur le revenu va dans les caisses de l’État, afin de financer des services publics : Éducation nationale, Défense, Justice... Sommes nous réellement dans ces priorités à l'heure où 15 millions de français sont en dessous du seuil de pauvreté?

Bientôt installé un peu partout en France bien que pour l’instant, il ne soit qu'en phase de tests à Lyon, plus précisément sur les autoroutes A6 et A7 situées entre Dardilly et Pierre-Bénite. Ces nouveaux radars seront capables de détecter la présence de personnes vivantes dans une voiture grâce à leur signature thermique, cela fonctionnera également avec les voitures dotées de vitres teintées.

Le nouveau radar thermique détectera les passagers des voitures sur les voies dédiées au covoiturage et aussi les motos qui transportent deux personnes.

En cas de non-respect de la bonne utilisation des voies de covoiturage, il pourra être possible d’écoper d’une amende de 135 euros. Jusqu’alors, les automobilistes ne se faisaient que rappeler à l’ordre. Les radars thermiques pourront plus facilement détecter les infractions. Figurez vous que les deux-roues sont aussi autorisés à emprunter la voie réservée si deux personnes sont sur le véhicule. Ils peuvent donc être susceptibles de se faire détecter par ces nouveaux radars. Sous réserve d’un fonctionnement optimal et que le détecteur capte les passagers alignés…



Toutefois, le système demande encore quelques ajustements … puisqu’un bébé transporté dans un cosy dans le sens opposé à la route passerait inaperçu. De même, quid de l’automobiliste qui installerait un gros chien en place passager avant ?

Pour information le développement des quelques 5 000 radars de sécurité de tous type en France, qu'il ne s'agit pas systématiquement de critiquer car leur présence est dissuasive et permet de réduire l'accidentologie, rapporte chaque année à l'Etat environ 400 millions d'euros (cout global = 200 millions, produit des amendes forfaitaires = 600 millions d'euros). Une partie de ces recettes va au désendettement de l'Etat.


 

Pour mémoire il y a 10 ans!


Cela n'est pas sans rappeler les portiques Ecotaxe mis en place par Jean-Marc Ayrault et Ségolène Royal, imaginés suite au Grenelle de l'Environnement en 2007, votés par l'Assemblée Nationale à l'unanimité en 2008 et installés ensuite notamment en Bretagne (200 portiques au total)


Ils avaient soulevés l'ire à la fois des patrons et des employés de nombreuses entreprises de transport qui auraient du payer une taxe pour circuler sur les routes françaises. Il faut dire qu'en Bretagne cela faisait suite à de nombreux dépôts de bilans et plans sociaux dans les mois précédents (PSA Rennes, Volailles Doux, Abattoirs Gal…) soient 3 500 emplois supprimés!


Le soulèvement des "Bonnets Rouges", avaient coagulé des sensibilités qui se côtoyaient mais qui ne partageaient pas les mêmes enjeux, comme le feront plus tard les "Gilets Jaunes".

Devant le tollé général, l'Ecotaxe fut suspendue en octobre 2014, définitivement supprimée en novembre 2016 et un plan de deux milliards d'euros fut octroyé à la Bretagne.


Ce seront au total quasiment 2.5 milliards d'euros gaspillés par l'Etat français (construction, manque à gagner, résiliation du contrat avec Ecomouv la société chargée de collecter la taxe).

Il reste, à ce jour, en France, 140 portiques dépouillés de leur informatique simplement contrôlés annuellement pour éviter leur chute sur le réseau mais pas détruits car leur démontage couterait trop cher …

 

bottom of page