top of page

Le conservatoire diocésain d’Art Sacré

Une rencontre extraordinaire, car exceptionnelle et inattendue, offerte par un fabuleux conteur, le Dr Serge Larue de Charlus, dans le sous-sol du Restaurant le Saint-Jacques à la Maison diocésaine.

Prenez rendez-vous et laisser vous pénétrer par le Sacré.


Reportage de Bertrand Lasseguette et Florian Rouliès. Montage Sophie Giraud


C’est un endroit discret, accessible uniquement sur invitation ou rendez-vous. C'est un lieu équipé pour stocker des œuvres d'art que beaucoup de conservateurs de Musées nous envient.

Créé en 2016, le Conservatoire diocésain d’art sacré de Périgueux regroupe près de 1 000 objets religieux appartenant soit au diocèse soit aux communes périgourdines. La structure fait partie de la commission d’art sacré du diocèse de Périgueux et Sarlat dirigée par l’abbé Jean-Marc Nicolas.

« Ce lieu a été créé d’une part pour préserver le patrimoine artistique des églises du Périgord, ensuite pour aider les communes de Dordogne à conserver des objets culturels des églises dont ils sont propriétaires, et puis pour aider les particuliers propriétaires d’objets », explique Serge Larue de Charlus, responsable du conservatoire.

Avant d’être conservée, chaque pièce est décontaminée pour éviter toute introduction de bactéries. Elle est ensuite saisie informatiquement avec une photo puis conservée. Dans le cas d’une commune, une convention de dépôt est établie entre elle et le conservatoire. Parmi la typologie d’objets conservés on peut trouver : les meubles, les objets, les linges et garnitures, les vêtements liturgiques, les instruments de musique, dont le fameux saint Suaire de Cadouin dont votre guide passionné ne manquera pas de vous conter l'histoire!

« Tout ce travail est réalisé par quatre bénévoles, car nous n’avons pas de budget dédié au conservatoire. Il arrive que la Drac subventionne certaines conservations en fonction du classement des pièces. Nous avons aussi le concours de temps en temps du Crédit agricole. Le reste des charges (eau, électricité) est payé par le diocèse »


L'histoire de tous ces objets est racontée par notre guide, le Dr Serge Larue de Charlus et particulièrement celle du Saint-Suaire de Cadouin, très protégé (photos ci-dessous) qui devrait vous passionner!


 

Historique:

9-Le-Conservatoire-diocésain-dart-sacré_A4_recto_Verso
.pdf
Download PDF • 185KB
 

bottom of page