top of page

Ecosia, Lilo… Les moteurs de recherche « écologiques » le sont-ils vraiment ?

Plusieurs entreprises proposent de planter des arbres ou de financer des associations avec nos recherches sur Internet. Comment fonctionnent ces moteurs de recherche qui se disent « écologiques » et « solidaires » ?



Face au géant Google, des moteurs de recherche émergent depuis plusieurs années, en proposant de surfer sur Internet de façon plus « écologique » ou « solidaire ». Parmi eux, Ecosia et Lilo proposent de planter des arbres ou de financer des associations. Comment ? En utilisant les revenus que rapportent les liens publicitaires. Comment ces moteurs de recherche fonctionnent ils, et sont-ils aussi « écologiques » qu’annoncé ?


Une publication "Le Monde" - Pierre Trouvé - 10 août 2020

Malheureusement Ecosia plante des arbres là où il y a pas de problème de pollution. Les pays les plus pollués sont la Chine, l’Arabie Saoudite, etc. Cependant ECOSIA plante des arbres au Burkina Faso, à Madagascar, en Indonésie, en Tanzanie et même au Pérou qui semblent être tous des pays très peu victimes des industries polluantes en CO2. Il semblerait plus pertinent de réduire la pollution de pays pollueurs ?


De plus Ecosia est lui aussi un pollueur ! Ecosia est un moteur de rechercher et donc chaque recherche génère du CO2 . En comparant l’impact écologique de Google et Ecosia grâce au site “rankabrand”, on peut voir que Google a la note de « C », résultat peu étonnant puisque dans leur rapport annuel, on peut constater qu’ils ont réduit de 50% les dépenses énergétiques de leurs datas centers et qu’ils sont alimentés à 100%, voire plus, par des énergies renouvelables. Ecosia, quant à lui utilise Bing pour afficher les résultats de recherche et Yahoo pour les publicités, qui ont respectivement la note de « D » et « F ». Un résultat non surprenant étant donné que « Yahoo » et « Bing » restent assez "flous" autour de ces problématiques.


Greenpeace, en 2019, a fait également une étude donnant des résultats sensiblement similaires, dans le cadre de leur campagne « ClickGreen ». Une recherche avec Ecosia semble donc plus polluante qu’une recherche Google !


Et en fait, est ce que cela sert de planter des arbres? L'arbre ça ne fait pas disparaître le CO2 mais le stocke ! La récente étude de l’institut de recherche de Potsdam en Allemagne, nous dit clairement, que la solution n’est pas de planter des arbres, c’est bien de moins polluer.


FOCUS NUMERIQUE





コメント


bottom of page