top of page

Une maire vraiment pas à la hauteur de son mandat...

La ville se meurt et au lieu de favoriser la cohésion des élus de tous bords, la première élue sème la zizanie par un comportement antidémocratique et clivant. Désespérant!


Pour la première fois, les élus d'opposition sont obligés d'adresser un mail à leurs collègues pour faire entendre leur voix le lendemain du conseil municipal de Périgueux où ils ont été empêchés de parler.

En voici son contenu. En pièce jointe, la teneur de leurs propositions

 

Cher(es) Collègues,

On ne nous a pas laissé l'opportunité de parler et de développer nos propositions dans le cadre de ce débat d'orientation budgétaire assez surréaliste qui s'est tenu hier après-midi au conseil municipal de Périgueux.

Le format approximatif du début de ce conseil interpelle également avec des thématiques très importantes abordées durant les 90 premières minutes, sans connaissance des sujets au préalable et sans document technique, nous obligeant à photographier sur les écrans de la salle, le budget prévisionnel du Stade de Rugby… Pour 11.5 millions d'euros, avouez que cela peut être qualifié par nos concitoyens d'insuffisant et de superficiel…

Il n'est jamais aisé de claquer la porte d'une réunion ou d'un conseil sauf quand il existe un déni de la démocratie représentative au détriment d'un groupe et face à une organisation ficelée à l'avance, Code Général des Collectivités Territoriales à l'appui, avec des marques pages savamment intercalés sur les articles facilement opposables. Ce fut le cas aujourd'hui pour la seconde fois depuis 3 ans, mais c'est Madame la Maire qui devrait se poser de vraies questions sur sa capacité d'animation sereine d'un conseil et non son opposition.

L'interprétation des textes et des règlements laisse à penser que la première élue dispose de tous les pouvoirs dont celui de museler son opposition... Nous savons que certains élus de la majorité sont mal à l'aise et commencent à douter de cette attitude trop arrogante, dogmatique et à vrai dire, fort peu démocratique. Nous interpellons chacun d'entre vous sur sa capacité personnelle d'acceptation de ce simulacre de débat s'il avait été dans notre cas. Où se place les intérêts supérieurs de nos concitoyens dans ce type de procédure ? Quelle image, les habitants, devront garder de cet épisode ?

Au-delà de ce qui nous sépare peut-être sur le plan politique, il nous a semblé que nous étions plutôt dans une démarche constructive. En effet, sur les 26 délibérations du jour, nous votions "oui" à 23 d'entre elles, avec 1 "abstention", 1 "non" et 1 "absence de participation au vote"!

C'est dire que quand les actions proposées sont positives pour notre ville, nous savons nous y associer.

Le débat d'hier était capital pour notre collectivité locale, car des projets peuvent s'affronter, se confronter et si l'écoute est présente, se compléter. Ce ne sera pas le cas aujourd'hui et pourtant le projet présenté par notre édile méritait d'être largement enrichi.

Frustrés de ne pas avoir pu vous l'exposer en séance, et conscients de son intérêt pour les périgourdins, nous vous adressons nos propositions, véritablement non polémiques, validées par l'ensemble des élus de l'opposition afin que chacun puisse les intégrer à sa réflexion.

Cordialement,

Les élus de l'opposition municipale

 
Conseil Municipal 2023-03-01 Intervention sur le ROB
.pdf
Télécharger PDF • 252KB
 

Comments


bottom of page