top of page

Des rots et des pets...

C'est bien connu, les vaches sont un désastre pour la planète. Selon la base de données de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le nombre de bovins est, en effet, passé de 1 milliard en 1960 à 1,6 milliard aujourd'hui...

En France, l'élevage bovin émet 35 millions de tonnes d'équivalent CO2. Mais tout n'est peut-être pas si négatif, en tous cas en France, surtout si elles sont nourries à l'herbe, ce qui devrait rester, en toute logique, l'essentiel de leur alimentation!

À l'échelle mondiale, c'est l'élevage qui pollue le plus, loin devant l'élevage de porcs et de volailles. Mais paradoxalement, les troupeaux de vaches peuvent aussi aider à limiter le réchauffement climatique.

Dans cette vidéo, Jean-Pierre Chassang, éleveur de vaches laitières dans le Cantal, raconte comment il parvient à avoir un élevage respectueux de l'environnement et quasiment neutre en carbone. De son côté, le chef du service environnement de l'Institut de l'Elevage, Jean-Baptiste Dollé, explique le rôle que peuvent jouer les prairies pâturées, véritables « puits de carbone », dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il détaille les initiatives mises en place au sein de la filière bovine pour réduire son empreinte carbone.


Publication "Les Echos" le 25 sept. 2023 à 11:00

Mis à jour le 4 oct. 2023 à 14:47

Cette vidéo a été enregistrée en juin 2023. Rédaction en chef : Clémence Lemaistre. Journaliste : Stefano Lupieri. Suivi éditorial : Raphaëlle Laurent. Directeur de création : Fabien Laborde. Responsable photographie : Thierry Meneau. Images : Florent Pommier. Voix : Pauline Jacot. Documentation : Eléonore de Bailliencourt, Anne Flateau. Remerciements : Claude Aubert, Jean-Pierre Chassang et Gaëlle Petit, Jean-Baptiste Dollé, Benoît Rouillé.

Production : Upian pour Les Echos




Retrouvez, sur ce même thème, notre publication très complète publiée le 02 juin 2023:





Kommentare


bottom of page